Skip links

Mini-lift

Mini-lift

Chirurgie du visage > Minilift

Chirurgie du visage > Minilift

Les liftings du visage comprennent entre autres, le Lifting cervico-facial et le Minilifting ou Minilift ou Soft Lift.
Entre 35 et 45 ans, si les tissus sont peu atteints, le mini-lifting peut être une excellente solution intermédiaire.
Mais entre 45 ans et 65 ans, les structures commencent à être trop abîmées, et le lifting cervico-facial va permettre de corriger les défauts de façon plus durable et plus marquée.

Les effets du Minilift sont plus doux, plus discrets, et plus modérés.
Ils offrent un aspect souvent plus naturel que ceux du Lifting cervico-facial.

Voici les explications du Docteur Jonathan FRAY, chirurgien esthétique pratiquant le Minilift à la Réunion.

Qu’attendre de votre mini-lift ?

Objectifs de l’intervention

Une atténuation douce et modérée des rides, plis et sillons du visage

La restauration de l’ovale du visage, de l’aspect de votre visage quelques années auparavant

Un effet naturel et harmonieux, discret, passant inaperçu

Un visage rajeuni, moins fatigué

Un effet « bonne mine », une apparence reposée, détendue et rafraîchie

Une amélioration de l’aspect de votre cou, la disparition du double-menton

La redéfinition de l’angle cervico-mentonnier

Une amélioration éventuelle de la forme ou de l’aspect esthétique de votre visage

Une image corporelle améliorée

Une meilleure confiance en soi par la suppression d’un complexe ou la diminution d’une souffrance psychique

Les types de lifting du visage et techniques associées

A savoir sur le mini-lift

Le mini lifting ou minilift ou soft lift, est destiné aux défauts modérés, avec un vieillissement cutané et musculaire débutant. Il s’adresse aux patientes entre 30 et 45 ans. Le décollement autour de l’oreille est d’environ de 2 cm et ne dépassera pas la patte chevelue en avant, ce qui met à l’abri des risques de traumatisme du nerf facial. Le SMAS (Système Musculo Aponévrotique Superficiel de la face) est remis en tension grâce à des points positionnés en éventail, réalisant une plicature du SMAS. Cette plicature corrige l’affaissement profond, ce qui contribue à diminuer la tension sur la peau et permet au visage de conserver son expression naturelle. Puis les excédents cutanés sont enlevés sur mesure, sans traction excessive, grâce à une cicatrice très discrète, dissimulée au niveau des plis naturels situés tout autour de la base de l’oreille et du lobule.

Le lifting facial ou cervico-facial, destinée aux défauts plus marqués, avec un vieillissement cutané et musculaire avancé. Il s’adresse aux patientes entre 40 et 65 ans, mais c’est dans la tranche 43-52 ans que l’on aura les meilleurs rendus. Le décollement est beaucoup plus important que dans un minilift, et peut s’approcher du sillon naso-génien en avant en cas de lifting facial pur. En cas de lifting cervico-facial, le décollement s’effectuera aussi vers le cou, pour restaurer un angle cervico-mentonnier (angle entre le cou et le menton), et agir sur les cordes platysmales ou fanons. Le SMAS est également plicaturé mais de façon plus appuyée grâce au décollement cutané plus important. Et la peau est enlevée de façon un peu plus importante. Enfin, une lipoaspiration au niveau cervical et sous-mental complète souvent le geste. La graisse ainsi aspirée peut être réinjectée par lipofilling s’il existe des dépressions à combler. La cicatrice est placée au même endroit que pour le minilift, mais se prolonge assez souvent dans le cuir chevelu, en avant et en arrière.

  • Le lifting temporal : pour corriger l’affaissement de la partie latérale du sourcil et les défauts en rapport avec la patte d’oie. La cicatrice est située à la lisière du cuir chevelu.
  • Le lifting frontal : pour corriger les rides frontales et remonter les sourcils. Il peut se faire de manière conventionnelle ou endoscopique. La cicatrice est située à la lisière du cuir chevelu.
  • Le lifting malaire concentrique ou lifting centrofacial : pour remonter les pommettes, traiter le cerne ou les poches. La cicatrice est dissimulée sous les cils, comme dans une blépharoplastie inférieure.
  • Le lifting du sourcil : pour remonter un sourcil tombant. La cicatrice est située à la partie haute du sourcil, à la lisière des poils.
  • Le lifting de la lèvre supérieure : pour diminuer la hauteur de la lèvre supérieure, tout en augmentant son galbe. La cicatrice est située « en moustache », sous la columelle et à l’intérieur des narines.
  • La blépharoplastie
  • Les injections d’acide hyaluronique ou de toxine botulique.

Photos avant après de Minilift

Ces exemples de minilifting ne sont présentés qu’à titre informatif. Je pourrai vous montrer d’autres photos lors de la consultation, pour vous illustrer les différentes techniques, et afin de vous aider dans votre choix.

* Les photos sont publiées avec l’autorisation des patients, compte tenu de mon engagement à préserver leur anonymat.

Photos avant après de Minilift

Ces exemples de lifting cervico-facial ne sont présentés qu’à titre informatif. Je pourrai vous montrer d’autres photos lors de la consultation, pour vous illustrer les différentes techniques, et afin de vous aider dans votre choix.

* Les photos sont publiées avec l’autorisation des patients, compte tenu de mon engagement à préserver leur anonymat.

Les étapes de l’intervention

Consultations pré-opératoires

Dans la mesure où il s’agit dans la majorité des cas d’un acte de chirurgie esthétique, deux consultations sont nécessaires avec le chirurgien.

Au cours de la première consultation, je vous informerai des modalités de l’opération, nous examinerons quels sont les défauts à corriger, quelles rides vous embêtent, quels effets vous pouvez attendre du Minilifting, et je vous montrerai l’emplacement des cicatrices, à l’aide de photos et de mesures, toujours dans l’idée d’une harmonie avec votre morphologie.

Je vous informerai au sujet des bénéfices, et des risques ou complications liés à l’intervention en vous remettant et expliquant la fiche d’information de la SOFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique, la société savante des chirurgiens plasticiens) correspondant au lifting cervico-facial.
Je répondrai à toutes vos questions au sujet de votre future opération.

Le tabac favorisant toutes les complications et notamment la nécrose (mort) de la peau, il devra être IMPÉRATIVEMENT arrêté 1 mois avant et 1 mois après l’opération. À cet effet, une consultation avec un tabacologue est conseillée.

La seconde consultation, espacée de 14 jours de la première pour respecter votre délai légal de réflexion, permettra de s’assurer que vous avez bien lu et compris la fiche de la SOFCPRE.

Cette consultation sera l’occasion de répondre aux éventuelles questions qui vous seraient venues dans l’intervalle.

Nous validerons alors l’opération et nous fixerons une date opératoire.
Un devis vous sera remis, ainsi qu’un consentement éclairé (document attestant que vous avez lu et compris le déroulement de l’opération).

Une consultation avec l’anesthésiste 1 à 2 semaines auparavant sera nécessaire en cas d’anesthésie générale, pour qu’il vous informe au sujet de l’anesthésie et vous prescrive au besoin un bilan biologique.
Il vous informera des modalités de prise en charge de la douleur après la chirurgie.

Votre chirurgien : Dr Jonathan Fray

Le Dr Fray est chirurgien esthétique à la Réunion, spécialiste de la chirurgie du visage et notamment du Minilift du visage.

En savoir plus sur le Dr Fray

Les étapes de l’intervention

Le jour de l’intervention

L’intervention a lieu sous anesthésie locale ou générale, et dure environ 1h pour un mini lift.
Elle se déroule habituellement en chirurgie ambulatoire, c’est à dire que l’hospitalisation se limite à une seule journée et vous rentrez à domicile le soir même, dès que votre état le permet.

Avant l’opération, je passerai vous dire bonjour le matin, et réaliser les dessins opératoires.

Au cours de l’opération, je réalise le décollement de la peau, puis la plicature du SMAS, et enfin la fermeture est réalisée à l’aide de points de suture non résorbables, pour une cicatrice non inflammatoire et la plus discrète possible. Il faudra donc les enlever vers le 5ème à 7ème jour.

Après l’intervention, je passerai vous voir et m’assurer que tout va bien. Votre sortie sera validée dès que votre état le permet, et je vous remettrai les ordonnances pour le pansement, ainsi que les consignes post-opératoires.

Les étapes de l’intervention

Le post-opératoire

Immédiat

Les antalgiques vous aideront à soulager les douleurs, qui sont généralement peu intenses. Il peut exister une sensation de tension au niveau du cou et autour des oreilles, qui disparaîtra par la suite.

Il faut bien être prévenue, qu’un oedème (gonflement) surtout et des ecchymoses (bleus) au niveau du cou et du menton, seront souvent présents juste après l’opération. Le port d’un bandage la 1ère semaine, puis d’un foulard la 2nde semaine permet de rendre cet aspect gonflé du visage plus discret.
Les ecchymoses se résorberont spontanément au bout d’une à trois semaines, autorisant alors la reprise des activités socio-professionnelles.

Le lendemain de l’opération, le pansement devra être refait, éventuellement par une infirmière à domicile, et ce jusqu’à cicatrisation, au bout d’une semaine environ.

Pendant 3 semaines minimum, il ne faudra pas faire de sport, ni efforts physiques intenses, ni soulèvement de charge lourde.

Le suivi

Je vous reverrai la semaine suivante pour m’assurer que tout va bien, qu’il n’y a pas de complication, et pour enlever les fils. Le retour à la vie sociale sera alors en général possible.

Comme il s’agit d’un acte de chirurgie esthétique, un arrêt de travail ne pourra pas vous être remis.
Cependant, il est souhaitable de prévoir 7 à 10 jours sans travail pour vous reposer après l’intervention.

Ensuite, il faudra appliquer une crème hydratante sur vos cicatrices et réaliser des massages doux pour les assouplir. Et bien sûr les protéger du soleil la première année à l’aide d’une crème écran total.

Les autres consultations de contrôle auront lieu au 3ème mois. C’est à ce moment que la majorité de l’oedème aura disparu, et que l’on aura une bonne idée du rendu morphologique.
Puis au 6ème mois, et ensuite à 1 an où l’on aura obtenu l’aspect final en terme de cicatrice.

Questions fréquentes sur le Mini lifting du visage

Voici une liste des questions les plus fréquemment posées au Dr Fray lors de ses consultation pour un mini-lift.

Non, le Minilift ne fait pas disparaître complètement les rides : les rides d’expression, de la patte d’oie et péri-buccales seront inchangées. En revanche, le Minilift va atténuer de façon plus modérée que le lifting complet, les sillons naso-géniens et les plis d’amertumes (sans les faire disparaître). C’est important de bien en avoir conscience avant la chirurgie, pour éviter toute déception.

Oui, les cicatrices sont visibles à vie. Elles seront rosées ou violacées les 3 premiers mois. Par ailleurs, la cicatrice localisée dans les plis situés devant la base de l’oreille est souvent cachée par les cheveux de la patte chevelue. Celles autour du lobule et derrière l’oreille sont très peu visibles. Dès le 7ème jour en moyenne, il vous sera possible de les camoufler totalement avec du maquillage. Si vous respectez bien les consignes d’hydratation, de massage et de photoprotection, vos cicatrices devraient être très discrètes à 1 an de la chirurgie.

Les effets d’un Soft Lift durent environ 5 ans, et il est aussi classique de dire qu’il fait rajeunir d’environ 5 ans. Il n’empêche cependant pas le vieillissement de la peau qui suivra son cours, avec l’apparition d’autres rides et d’un relâchement cutané au fil des années.

Le Minilift occasionne un décollement plus modéré que le grand lifting, d’environ 2-3 cm autour des oreilles (au lieu de 5-6 cm pour le LCF). De ce fait, ses effets sont plus doux et plus modérés que le lifting complet. Pour savoir ce qui est le plus adapté à votre morphologie, je réalise un testing au cours des consultations, tout en respectant vos demandes et envies.

Oui, vous pourrez vous doucher et faire un shampooing, en prenant soin de ne pas frotter sur les cicatrices, et de bien les sécher. L’idéal étant de refaire le pansement juste après vous être douchée.

Honoraires du minilift

Les frais relatifs au Minilift sont compris entre 3500€ et 4000€. Ils comprennent d’une part les honoraires chirurgicaux, et d’autre part les frais en rapport avec l’hospitalisation dans la clinique, avec le bloc opératoire et l’anesthésie.

La sécurité sociale ne peut participer à la prise en charge de l’intervention mais il est important de savoir que la plupart des mutuelles complémentaires peuvent rembourser tout ou une partie de ces honoraires.

Besoin de plus d’information sur le mini lift à la Réunion ?

Le Dr Fray vous propose de consulter la fiche d’information éditée par la SOFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique) ou de prendre RDV avec lui pour un conseil personnalisé.

Téléchargez la fiche de la SOFCPRE
Prendre RDV avec le Dr Fray